concerts & spectacles

“Musique à Beauregard” au Grand-Bornand

par

Placé sous la direction artistique du pianiste annécien Guillaume Vincent, “Musique à Beauregard” verra quatre dates, dont deux concerts…

“Musique à Beauregard” au Grand-Bornand

 

Guillaume Vincent – © G.V.

“Musique à Beauregard”, dont la 3ème édition sublimera les alpages des Aravis du 16 au 27 juillet 2019, débordera quelque peu de son cadre en décentralisant quatre concerts au Grand-Bornand cette année. Ce festival de musique classique en altitude, envisagé comme un moment musical de grande qualité, s’est d’ores et déjà fait un nom sur la scène classique française. Un succès qui tient à son concept original qui vise à réunir, “sur un plateau”, artistes prestigieux et génération montante dans un environnement grandiose et à des prix attractifs.

Quatre dates et des artistes d’exception au programme

Placé sous la direction artistique du pianiste annécien Guillaume Vincent, “Musique à Beauregard” verra quatre dates, dont deux concerts exceptionnellement programmés à L’Espace Grand-Bo cette année, animer la station. Ainsi, mercredi 17 juillet, rendez-vous est pris pour 15h au pont du Venay, au Grand-Bornand Chinaillon, pour une randonnée musicale en famille ponctuée de pauses mises en musique par le Quatuor Savithosa, avec Isabelle Rémy au violon.

Adelaïde Ferriere – © Yves-Rousseau

Le jeudi 18 juillet, c’est Guillaume Vincent, récipiendaire de nombreux prix et fort de plusieurs collaborations, ces dernières années, aux côtés des sœurs Berthollet, qui enchantera les mélomanes aux côtés de la jeune percussionniste Adélaïde Ferrière. Lauréate de plusieurs concours internationaux, cette artiste régulièrement encensée par la critique est également connue pour avoir remporté le prix de la “Révélation Soliste Instrumental de l’année 2017” lors de la 24ème édition des Victoires de la Musique Classique. Elle était, à ce titre, la première percussionniste à avoir été nommée à l’occasion de cette cérémonie…

Au programme de la soirée, Saint-Saëns et sa Danse Macabre, Milhaud avec Scaramouche, Gershwin avec Rhapsody in Blue et Piazzolla avec Las Cuatro Estaciones.

Quatuor Hanson – © Concours de Genève 2016

Le mardi 23 juillet, place au “Ciné-concert” avec une performance de l’Orchestre d’Harmonie de la Clusaz sur Sherlock Jr, film muet américain de Buster Keaton sorti en 1924. Enfin, ce sera au Quatuor Hanson (cordes) de fouler les planches de l’Espace Grand-Bo le jeudi 25 juillet, pour une soirée sous le signe de Haydn et son Quatuor, Britten et ses Three divertimenti, ainsi que Dvořák et son Quintette pour piano n° 2, Op. 81.

Réservations en ligne sur www.musiqueabeauregard.com


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.