actualités

Partage de l’eau en montagne

par

En Pays de Savoie, agriculteurs et domaines skiables travaillent ensemble pour le partage de l’eau en montagne…

Pays de Savoie

Partage de l’eau en montagne

 

Visite de la retenue collinaire de la Péchette aux Saisies

Ce vendredi 26 juin 2020, la 1ère Rencontre Technique Agriculture et Domaines Skiables sur le thème du partage de l’eau en montagne rassemblait soixante-dix représentants des Sociétés d’Économie Alpestre de Savoie & Haute-Savoie (SEA73 & 74), de Domaines Skiables de France (DSF), de la Direction départementale des Territoires (DDT), des Parcs naturels régionaux (PNR) et élus, dans la station de ski des Saisies.

Au programme, des échanges et un partage des initiatives mises en place en France et en Suisse pour développer une culture commune, créer des synergies, afin d’améliorer et de favoriser la coopération entre les activités agro-pastorales et l’activité ski.

Les échanges se sont conclus par la visite de la retenue collinaire de la Péchette (les Saisies) qui allie un double-usage en l’eau pour l’agriculture et l’activité ski. Cette démarche de collaboration entre agriculteurs et domaines skiables n’a rien de réglementaire ni d’obligatoire, mais elle est le fruit du bon sens et de la volonté de tous de développer et d’optimiser pour le futur un rapport “gagnant-gagnant” pour les deux parties.

Les Rencontres Techniques Agriculture et Domaines Skiables sont initiées dans le cadre du projet Interreg “Alpages ouverts sur l’avenir”. Ce projet soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France – Suisse vise à réaliser un diagnostic partagé des enjeux d’avenir du pastoralisme, à mettre en place une gestion concertée des territoires de montagne et à sensibiliser les publics concernés, car les alpages sont des écosystèmes riches mais potentiellement menacés d’abandon, ce qui aurait une grave conséquence sur la diversité environnementale. L’objectif des Rencontres Techniques est de partager les expériences de réalisation mettant en lien les acteurs du pastoralisme, les gestionnaires de domaines skiables et les collectivités territoriales qui les accueillent.

Les exemples de collaboration en Pays de Savoie

Depuis 2009, DSF et les SEA 73 et 74 collaborent sur 3 axes : Se connaître, Faire Ensemble, Allez plus loin, notamment à travers l’étude sur l’impact de la neige de culture sur la production fourragère des surfaces d’altitude, la réalisation d’un guide pratique “Sous la neige, les alpages”, l’initiation de rencontres localement entre agriculture et domaines skiables pour mettre en pratique les principes de la charte nationale de coopération pour le développement équilibré de l’économie de la montagne…

Aujourd’hui, 31% des alpages en Haute-Savoie et 28% en Savoie, sont concernés par un domaine skiable. Pour les deux départements, plus de 90.000 bêtes paissent sur les domaines skiables, avec des besoins pouvant atteindre 100 litres d’eau par jour et par bête. Mais, pour qu’une retenue collinaire soit à double usage, il est primordial qu’elle intègre dès sa conception des regards permettant l’abreuvement. Il faut donc qu’il y ait dès sa conception une concertation entre agriculteurs et exploitants des domaines skiables.

D’autant que le changement climatique rend la collaboration encore plus importante : les températures ont augmenté de 2°C dans les Alpes depuis 1950, soit beaucoup plus rapidement que la moyenne mondiale (+0,8°C) avec plus d’épisodes de canicule estivale, les précipitations ont évolué (elles sont plus variables et partiellement reportées en hiver), les stocks d’eau (souterraine comme en surface) diminuent. Ce qui engendre des besoins accrus en eau pour les troupeaux en été, d’où la nécessité de stocker l’eau au mieux et de la partager. Cela représente un enjeu en termes de besoin pour les troupeaux, mais aussi pour desservir les alpages en eau puisque certains ne disposent d’aucun point d’eau. La Savoie et la Haute-Savoie possèdent un total de 105 retenues collinaires pour une capacité de 9 millions de m3, dont la moitié aujourd’hui permet une mise à disposition en cas de sécheresse avec de nombreuses marges de progrès.

Des exemples de collaboration en France

La retenue de la Péchette aux Saisies
C’est une retenue exemplaire, conçue en parfaite collaboration entre les agriculteurs et le domaine skiable. Elle permet d’alimenter quatre alpages (contre un à deux en règle générale) et est équipée d’un réseau d’abreuvement de 2900 mètres linéaires en parallèle du réseau pour les enneigeurs, ce qui permet aux agriculteurs de disposer d’un réseau d’abreuvement indépendant et d’éviter les pratiques artisanales de remplissage et de transport des tonnes à eau.

La retenue du col de Joux à Saint- Gervais
Mise en eau au dernier hiver, elle a permis la réimplantation d’un alpage laitier, avec rénovation d’un chalet d’alpage et installation d’une pompe de relevage pour permettre l’alimentation en eau du chalet grâce à une bonne concertation des parties concernées. A noter que chaque année, le domaine skiable, la commune et les alpagistes se réunissent pour réfléchir à des projets communs.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.