livres

Paul Preuss, le seigneur des abîmes

par

Ce livre expose les multiples visages du plus grand soliste du début du XXème siècle, qui influença et inspira pour les cent années suivantes tous ceux qui lui succédèrent…

Livres

Paul Preuss, le seigneur des abîmes

La biographie de l’un des plus grands grimpeurs

 

Par David Smart
Aux Éditions du Mont-Blanc Catherine Destivelle

L’escalade devient en 2020 discipline olympique et, avec le regain d’intérêt des grimpeurs pour le terrain d’aventure, l’escalade sportive aujourd’hui est plus que jamais plurielle, à la recherche de personnages charismatiques et de discours originaux. Paul Preuss, plus d’un siècle après sa disparition, avec sa passion inflexible et son message atypique reste un personnage moderne. Peu nombreux sont les personnages mythiques jalonnant l’histoire de l’escalade depuis la fin du XIXème siècle qui ont laissé une telle empreinte et une œuvre aussi immense que Paul Preuss.

Paul Preuss, le seigneur des abîmes, biographie “définitive” expose les multiples visages du plus grand soliste du début du XXème siècle, qui influença et inspira pour les cent années suivantes tous ceux qui lui succédèrent, du maestro Emilio Comici à l’extra-terrestre Alex Honnold des années 2010 en passant par les étoiles actuelles de l’escalade sportive telles que Chris Sharma et Adam Ondra. Durant les deux décennies précédant la Première Guerre Mondiale, on assista en Europe à ce que l’on peut qualifier de premier âge d’or de l’escalade sportive. Entre la pratique du bouldering en Grande-Bretagne, les tours gréseuses de la Suisse Saxonne et la conquête des plus raides parois dans les pays germaniques et dans les Dolomites, une flopée de jeunes gens poussèrent très loin le bouchon, avant que la Grande Guerre ne fauche une grande partie d’entre eux.

Parmi eux, Paul Preuss fût indéniablement le plus audacieux et le plus prolifique, avec plus de mille ascensions, dont un nombre impressionnant de premières et surtout de solos intégraux. Sa brève mais si riche trajectoire, de l’enfant malade à l’athlète accompli, sa disparition si jeune et en pleine action, tout le prédestinait à devenir une légende. Le jeune Autrichien cosmopolite ne fut pas qu’un pur grimpeur, loin de là, comme on pourra le découvrir au fil de ces pages. Ce fut aussi un alpiniste complet et visionnaire, à la pointe des dernières techniques glaciaires et un pionnier du ski de randonnée et des pentes raides, en des temps où le matériel était encore, si ce n’est primitif, du moins très rustique.

David Smart nous montre l’évolution de ce personnage complexe et paradoxal au-delà de la figure héroïque, les racines de ses motivations profondes et parfois leurs ambiguïtés, ce qui ne le rend que plus humain, lui qui fût à la fois si incompris et si adulé de son vivant. Il le replace aussi dans le contexte des nationalismes, des luttes de classes et des préjugés raciaux de Vienne et de Munich de l’époque, éclairant d’un jour nouveau les ressorts de sa psychologie.

===

L’auteur

David Smart est directeur de la rédaction de Gripped Publishing et rédacteur en chef fondateur de quatre magazines, dont Gripped, le magazine canadien d’escalade. Il est l’auteur de cinq guides d’escalade et de nombreux articles dans le Canadian Alpine Journal ainsi que Climbing magazine. Il est auteur de deux romans Above the Reich (2016) and A Youth Wasted Climbing. (2015). David vit à Toronto, en Ontario.

 


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.