actualités

Rendez-vous à Valloire pour “le jour le plus long”

par

Embrun / Valloire, la 18ème étape du Tour de France 2019 connaîtra le jour le plus long avec 207 km et 5050 m D+…

Rendez-vous à Valloire pour “le jour le plus long”

 

Anquetil grimaçant dans la montée du Galibier – TDF – © Miroir Sprint

44 ans que Valloire n’avait pas été ville d’arrivée ou de départ du Tour de France. Paradoxalement si le Tour passe souvent par Valloire et le Galibier (plus de 60 fois), ce ne sera que la 3ème fois de l’histoire que Valloire sera ville étape*.

Comme en 1972 et la victoire d’Eddy Merckx, Valloire sera le théâtre d’une arrivée étape après que les cyclistes aient descendu le Galibier. Et quelle étape ! Cette 18ème étape risque d’être spectaculaire, extrême et décisive pour les coureurs avec l’enchaînement de 3 cols “hors catégorie”, une première depuis 2011.

Ce 25 juillet 2019 sera assurément “le jour le plus long” pour les cyclistes. Un véritable tournant dans la quête du maillot jaune.

“Entre Valloire et le vélo s’est une histoire d’amour qui dure depuis plus de 100 ans, depuis les débuts du Tour…”

Un parcours éprouvant pour les organismes

Plus de 6h d’effort, 3 cols à plus de 2.000m d’altitude, des conditions qui seront extrêmes pour des coureurs déjà bien éprouvés par 19 jours sur les routes et qui vont devoir gravir l’équivalent d’un Mont-Blanc en une journée. A ces altitudes si la météo s’en mêle, la course peut devenir délicate, même en plein été, la pluie est glaçante et le vent cinglant. Col de Vars à 2.019 m d’altitude (Hautes-Alpes), col de l’Izoard 2.360 m d’altitude (Hautes-Alpes) et enfin le redoutable Col du Galibier à 2.642 m d’altitude (Savoie), un parcours qui va crescendo et demandera aux concurrents de puiser dans leurs ressources morales et psychiques. Les qualités athlétiques de chaque coureur feront la différence, le manque d’oxygène dans ces efforts très difficiles peut impacter profondément les organismes.

Le Galibier, géant des Alpes, 2.642 m d’altitude

© P. Delannoy – OT Valloire

Depuis Monêtier-les-Bains, il faudra aux cyclistes affronter plus de 1.172 m de dénivelés positives et enchaîner 23 km de montée à 5,1% jusqu’au col du Galibier. Arrivé au sommet se profile la descente, un début plutôt roulant qui enchaîne rapidement avec de grands lacets piégeux avec des pointes qui pourront atteindre les 100 km/h. Autant dire que la moindre erreur, la moindre déconcentration peut mener à la chute. Les coureurs devront engager leurs dernières forces dans cette descente longue et technique, tout pourra se jouer dans ces derniers kilomètres. L’arrivée dans le Village de Valloire, aura la saveur du défi réussi. Il y a fort à parier que cette 18ème étape laissera des traces dans les jambes des cyclistes.

© Romain Di Candido – OT Valloire

Valloire, Vélo mon amour

Entre Valloire et le vélo s’est une histoire d’amour qui dure depuis plus de 100 ans, depuis les débuts du Tour. Au fil des années, le Galibier est devenu l’enfant prodige du Tour dans les Alpes, avec plus de 60 passages à son actif, il est le col alpestre le plus souvent emprunté par l’épreuve. Aujourd’hui la station qui sera ville d’arrivée de cette 18ème étape se prépare à accueillir les équipes et le public pour vivre la grande fête du vélo. Désormais renommée à travers le monde, Valloire chouchoute son col qui lui apporte une notoriété inégalée auprès des cyclistes amateurs comme professionnels. Hébergements structurés pour l’accueil spécifique de cette clientèle (garage, équipements pour l’entretien, séjours pour cyclistes amateurs), tout est fait pour que Valloire soit le paradis du vélo.

* En 1972 Eddy Merckx s’imposait à Valloire après avoir descendu le Galibier. En 1975 le village était le point de départ de l’étape Valloire – Morzine Avoriaz.

3 cols “Hors Catégorie” à + de 2.000 m d’altitude

– Col de Vars (2.109 m et 9,3 km de montée à 7,5%)
– Col de l’Izoard (2.360 m et 14,1 km de montée à 7,3%)
– Col du Galibier (2.642m et 23 km de montée à 5,1%)

 


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.