tourisme

Sur les chemins à bicyclette

par

Fini les sessions monotones sur son vélo d’appartement… On sort pour se remettre en selle pour de vrai. Voici quelques idées de balades…

Pays de Savoie

Sur les chemins à bicyclette

 

Fini les sessions monotones sur son vélo d’appartement…  On sort, on se remet en selle pour de vrai, et on part respirer enfin le grand air et sillonner les chemins des Pays de Savoie ! C’est parti pour la découverte d’une nature verdoyante sur la véloroute V63 entre vignes, lacs et montagnes on admire la diversité du paysage ou alors on part au bord du lac d’Aiguebelette et enfin on peut se rendre à Morzine, petit village qui offre de jolies balades au gré des hameaux… Le must ? Le vélo électrique est un allié pour ces promenades détente. Ces balades peuvent se faire en itinérance en étant agrémentées d’hébergements sympathiques sur chaque parcours.

Sur la V63 – Du lac du Bourget à la plaine de Chambéry

La véloroute V63 est riche des paysages qu’elle traverse. Sur ses 42% de site propre (réservé aux véhicules non motorisés), elle permet de découvrir les lacs, vignes et montagnes du Grand Chambéry.

Avis aux amateurs de terroir et de patrimoine ! Grand Chambéry Alpes Tourisme propose de partir explorer ces territoires à vélo ou à vélo électrique.

Entre lacs et vignes : On commence par une traversée de la ville, avant de longer la rivière à la sortie de la ville puis de traverser de jolis hameaux au pied du Granier (montagne emblématique du bassin Chambérien). Au domaine viticole Dupraz une dégustation est prévue avant le repas au restaurant “le Saint-André”. Après avoir enfourché le vélo, un après-midi dégustation de grands vins est au programme au domaine Jean-François Quenard et au domaine de la Gerbelle.

Entre lacs et montagnes : Départ de Chanaz, direction le lac Saint-André par la vélo-route V63 avec le petit plus, la traversée du lac du Bourget en bateau.  La Véloroute débute dans le petit village d’artisans de Chanaz petite cité de caractère au bout du Lac du Bourget. Après une visite dans ce charmant lieu (vieux moulin à huile, torréfacteur, jardin des senteurs, miellerie…) on prend le bateau pour 20mn de traversée, on passe aux abords de l’Abbaye de Hautecombe. Après ce voyage sur l’eau il est temps de reprendre la piste cyclable qui longe le lac puis rejoint la ville de Chambéry. On traverse la ville qui mérite un arrêt pour découvrir son centre pittoresque et admirer son château, avant de repartir vers les vignobles des contreforts des Bauges et du Granier jusqu’au lac Saint-André situé au cœur des vignes.

Infos : Grand Chambéry Alpes Tourisme, 04 79 79 09 18.


Valloire : S’offrir le col mythique du Galibier… en mode slow motion !

Au fil des années, le Galibier est devenu l’enfant prodige du Tour de France dans les Alpes. Désormais renommé à travers le monde, Valloire chouchoute son col qui lui apporte une notoriété inégalée en le rendant accessible au plus grand nombre grâce au vélo électrique ! Nul besoin d’en garder sous la pédale… au guidon de son vélo à assistance électrique, il devient tout de suite plus facile d’avaler les kilomètres et de profiter en famille du plaisir des deux roues !

Col du Galibier – © P. Delannoy – OT Valloire

 

Qu’on se le dise, les différents niveaux d’assistance permettront tout de même aux plus sportifs de faire travailler les mollets… À Valloire, plusieurs bornes sont installées à l’entrée de la station et aux Verneys (en direction du Col du Galibier), afin de permettre aux cyclistes de recharger leur vélo. À partir de 45€ la journée la location de VTT AE dans les magasins de sports de la station.


Morzine – Village pittoresque aux cols mythiques

Si ce charmant et typique village Haut-savoyard est connu pour ses cols mythiques, Morzine offre la possibilité de découvrir en vélo et de gouter la douceur de vivre alpine, sans forcément se faire mal aux jambes.

Du village, de nombreux chemins et petites routes amèneront les cyclistes en quête de verdure et de fraicheur à pédaler dans un alpins. Parmi eux, un chemin très facile de 7.5 km avec peu de dénivelé longe la Dranse, la rivière du Chablais. L’itinéraire passe par la spectaculaire cascade de Nyon, et une petite boucle est possible jusqu’au refuge typique de la Charbonnière, pour une pause gourmande en montagne (spécialités savoyardes, tartes aux Myrtilles et bières du Mont Blanc).

Le sentier se poursuit jusqu’au fond de la vallée de la Manche, pour arriver au Lac des Mines d’or ; petit lac de montagne où les camaïeux de vert et l’eau turquoise inspirent à la sérénité et au dépaysement. Une partie de pêche est envisageable puisque le lac regorge de truites. Un sentier pédagogique sur la biodiversité du lieu a été mis en place par l’ONF.

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *