événements

Un Doctorat honoris causa pour Claudia Lima Marquès

par

L’Université Savoie Mont Blanc a remis un Doctorat honoris causa à Claudia Lima Marquès, juriste brésilienne…

Un Doctorat honoris causa pour Claudia Lima Marquès

Photos : © Université Savoie Mont Blanc

Claudia Lima Marquès et Denis Varaschin

L’Université Savoie Mont Blanc (USMB) fête cette année ses 40 ans, et à cette occasion, son président Denis Varaschin a remis jeudi 11 juillet 2019 le titre de docteur honoris causa à Claudia Lima Marquès, professeure de droit privé à l’Université Fédérale Rio Grande Do Sul de Porto Alegre.

Le 15 février dernier, le titre de docteur honoris causa était remis à Gianmaria Ajani, recteur de l’Université de Turin, et à Yves Flückiger, recteur de l’Université de Genève, dans le cadre prestigieux et chargé d’histoire du château des Ducs de Savoie. C’est dans un autre lieu emblématique de Chambéry, la salle du Sénat de la Cour d’appel que s’est déroulée cette cérémonie en l’honneur de Claudia Lima Marquès.

Claudia Lima Marquès, juriste brésilienne de renommée internationale

Spécialiste de droit international privé, de droit de la consommation et des contrats, Claudia Lima Marquès est docteure en droit à l’Université de Heidelberg en Allemagne en 1996. Elle est titulaire de la chaire de droit international privé et de droit des relations internationales de l’Université Fédérale de Rio Grande do Sul de Porto Alegre au Brésil. Elle s’est particulièrement distinguée dans un domaine qui est aussi une véritable cause, la défense des consommateurs, et a publié sur ce thème de très nombreux ouvrages au Brésil, en Argentine et en Uruguay, mais aussi en Allemagne, aux Pays-Bas, en Espagne et aux États-Unis…

Experte renommée au Brésil, fréquemment entendue au parlement et auprès du gouvernement, Claudia Lima Marques est également présidente du Comité pour la protection internationale des consommateurs au sein de l’International Law Association (ILA). À ce titre, elle fait partie du panel d’experts consultés dans le cadre des “Sustainable Development Goals” de l’ONU. Parlant couramment plusieurs langues, dont le français, Claudia Lima Marquès entretient des relations étroites avec la France. Elle a notamment été professeure invitée à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

– 1er rang : Claudia Lima Marquès accompagnée de son époux et Hélène Claret, directrice adjointe du Centre de Recherche en Droit Antoine Favre,
– 2ème rang : Jean-François Dreuille, doyen de la Faculté de droit de l’USMB et Gilles Paisant, professeur émérite de droit privé de l’USMB,
– 3ème rang : Denis Varaschin, président de l’USMB, Jean-François Joye, directeur du Centre de Recherche en Droit Antoine Favre et Yann Favier, vice-doyen aux relations internationales et professeur de droit privé à la Faculté de droit de l’USMB

Des liens privilégiés avec l’USMB

À l’Université Savoie Mont Blanc, Claudia Lima Marques a noué un partenariat privilégié avec la création d’un double diplôme franco-brésilien de droit comparé français européen des contrats et de la consommation, à l’initiative du professeur Gilles Paisant. Seul double diplôme franco-brésilien dans cette spécialité au Brésil, ce diplôme forme depuis près d’une décennie, étudiants, avocats et magistrats de tout le Brésil et se déroule exclusivement en langue française.

L’éloge de Claudia Lima Marquès a été prononcé par Gilles Paisant, professeur émérite de droit privé à l’USMB et Yann Favier, professeur de droit privé et vice-doyen aux relations internationales à la Faculté de droit de l’USMB, devant un public de proches et de partenaires, en particulier de la Faculté de droit et de son laboratoire de recherche dont son nouveau nom, depuis le 1er juillet dernier, est le Centre de Recherche en Droit Antoine Favre.

15 personnalités internationales déjà honorées par l’Université

Depuis sa création en 1979, l’Université Savoie Mont Blanc a ainsi honoré 15 personnalités, dont deux prix Nobel, dans différentes disciplines : art, littérature, sciences humaines, droit, sciences fondamentales et économie. Deux doctorats honoris causa ont été remis en 2018 (à Marcel Jean, directeur artistique du Festival international du Film d’Animation d’Annecy le 16 juin et à Fabiola Gianotti, directrice générale de l’organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) le 27 novembre). Le 15 février dernier, le titre de docteur honoris causa était remis à Gianmaria Ajani, recteur de l’Université de Turin, et à Yves Flückiger, recteur de l’Université de Genève.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.